Eduqués et instruits par les différents civilisateurs venus de l'Orient, Phéniciens et Puniques, les Berbères, après avoir créé des royaumes indépendants mais rivaux, se sont peu à peu fondus au sein de l'Empire romain. Un moment est venu, cent ans après la chute de Carthage, où l'expansion romaine a gagné des terres nouvelles dans l'Afrique du Nord. Ce fut l'œuvre de César.

Encore un siècle et Rome devient maîtresse du continent africain, des Syrtes à l'océan. C'est l'époque de Claude. Mais le moment remarquable est celui où, si on peut dire, l'Afrique a conquis Rome, lorsque, sur le trône impérial s'est assis un de ses enfants : Septime Sévère.

C'est vraiment, dans ce début du IIIe siècle le début de l'Afrique romaine.

Les romains ont laissé de nombreuses villas et bâtiments civils religieux, dans les villes d'Hippone (Hippo Regius), Guelma ( Calama), Souk-Ahras (Thagaste), Madaure (Madauros), et Tebessa (Theveste). Dans la Numidie voisine, on peut rappeler Cirta et sa colonie Djemila, plus au sud Timgad et Lambèse.

Ces vestiges attestent du degré de prospérité et de civilisation qu'elles ont atteint : Tipasa et Cherchell en sont les prestigieux témoins.

La fin du Ve siècle est assombrie par l'effondrement de l'Empire romain d'Occident. C'est dans une ville assiégée par les Vandales qu'Augustin meurt le 28 août 430 à Hippone (Bône), aujourd'hui Annaba.

       

Mais on peut admirer cette émouvante mosaïque à Paris, au Louvre, dans la section des Antiquités Romaines, elle provient du pavement d'une église.

Malheureusement, de Rusguniae, le temps et les hommes n'ont laissé subsister que de rares vestiges. Certains objets sont conservés au Musée d'Alger.

[Accueil][une histoire][les Italiens][les Mahonnais][une famille][temoignages][les liens][livre d'or]

Copyright © 2006-2015 " 2 @ ". Tous droits réservés.